L'équipe

Chères Hôtelières, chers Hôteliers,

Chez My Hotel Photographer et Retouche Hôtel, nous avons compris le besoin impératif des hôteliers : avoir de belles photos qui les aident à mieux vendre leur produit et à augmenter les réservations.

David-Emmanuel Cohen a créé My Hotel Photographer et Retouche Hôtel dans le but d'aider les hôteliers. Photographe professionnel expert de la photo d'hôtel depuis 2008, il a fait les reportages photo et les retouches de plus de 500 établissements : à Paris, dans toute la France, et aussi à l'étranger.

Cela se compte littéralement en milliers de photos, et pour les retouches, probablement en millions de clics. Son expertise en tant que photographe/retoucheur spécialiste de l'hôtellerie est donc bien réelle, et il connaît de première main les besoins très spécifiques des hôteliers, et leur métier très exigeant !

My Hotel Photographer et Retouche Hôtel se consacrent exclusivement à la photographie et à la retouche de photos d'hôtel. Désormais, notre équipe est là pour vous, pour prendre en main vos images et les améliorer, afin d'augmenter vos réservations !

Toute l'équipe

 

Lire la mini interview ci-dessous, pour en savoir plus sur le créateur de My Hotel Photographer et de Retouche Hôtel.

 

MINI INTERVIEW, POUR EN SAVOIR PLUS :

  1. Quel est le retour que vous avez de la part de vos clients ?
  2. Décrivez-nous une journée de reportage, avec les retouches.
  3. Comment êtes-vous rentré dans le milieu hôtelier ?
  4. Depuis combien de temps pratiquez-vous la photographie ?
  5. Avec quelle catégorie d'hôtel travaillez-vous principalement ?
  6. Vous nous avez donné envie David, mais on veut voir le résultat ! Sur quel support pouvons-nous observer votre travail ?

1. Quel est le retour que vous avez de la part de vos clients ?

Je suis toujours très heureux de connaître les résultats et l’impact qu’ont mes images. Certains de mes clients hôteliers m’ont rapporté une augmentation des ventes qui a doublée grâce à mes images ! C’est vraiment le meilleur compliment qu’on puisse me faire (voir l'onglet "Témoignages" de ce site).

J'aime savoir comment mes photos ont aidé l’hôtelier, d’une part à mieux communiquer, et d’autre part à vendre plus. Car ne nous cachons pas que ce dernier élément est la finalité d’une belle photo de qualité : plus de réservations.

Il n’est plus nécessaire de préciser que les internautes regardent la page "galerie photo" du site de l'hôtel en priorité. Je le fais moi-même lorsque je voyage à titre personnel. Nous regardons tous cette page, et c’est cette page plus qu’une autre qui nous fait acheter. Je suis un client comme un autre.

 

2. Décrivez-nous une journée de reportage, avec les retouches.

C’est assez simple en fait, et je fais tout pour décharger l’hôtelier. J’aime quand il participe si il y a des éléments de décoration particuliers qu'il veut mettre en place, mais ce n’est pas une obligation.

La préparation commence avant le jour de la prise de vue, lorsque j’ai mon client au téléphone. Parfois je passe le voir et nous voyons ensemble son produit, mais ce n'est pas nécessaire car j'ai vraiment l'habitude. Une fois qu’on s’est mis d’accord sur le déroulement, la liste des accessoires et autres, nous choisissons une date. C’est une étape décisive car je bloque un jour pour le client, mais lui aussi fait un effort dans ce sens. Je suis très flexible là-dessus, car j’ai appris directement dans les coulisses ce que veut dire "gestion de planning".

La veille du shooting, l’hôtelier s’est assuré que les draps, couettes ou autres soient bien repassés, et que les ampoules fonctionnent toutes... Ces "détails nous feront gagner énormément de temps et on se concentrera sur l'essentiel : la photo.
Le jour J j’arrive dans l’hôtel et nous commençons par le plus urgent : une chambre avant l’arrivée d’un client, un buffet de petit déjeuner qu’il faut bientôt ranger... Puis nous faisons le reste au fur et à mesure.

Pendant la prise de vue, parfois l’hôtelier participe au choix de l’emplacement des fleurs que l’on a achetées, ou encore la position des oreillers... mais la plupart du temps je suis seul car nous avons vu ces choses en amont.

La dernière étape est beaucoup plus importante qu’on ne le croit : les retouches. Retoucher une image ne veut pas dire changer un produit. Au contraire, c’est là qu’on le bichonne : on enlève une prise pas très flatteuse, on accentue une belle lumière. Mais attention, on reste réaliste. On veut que le touriste arrive dans l’hôtel sans surprise. 

Pour ce qui est du produit, je ne peux pas métamorphoser l’établissement, mais je fais tout mon possible pour le rendre le plus attrayant possible, tout en utilisant la décoration que j’ai sous les yeux, et tout en restant très réaliste. Mes clients et amis hôteliers ont toujours insisté sur le fait que leur clientèle ne devait pas être déçue lors de leur arrivée dans l’établissement. Surtout ces derniers temps avec les commentaires clients ou les sites comme TripAdvisor. Je comprends et j'ai toujours respecté cette demande. Lorsque je suis sélectionné pour un reportage photo ou une vidéo de présentation, en fonction de l’établissement de l’hôtelier, je lui propose des images qui lui ressemblent.

 

3. Comment êtes-vous rentré dans le milieu hôtelier ?

Une agence de communication spécialisée dans l’hôtellerie m’a fait confiance : j’étais leur photographe exclusif. Et j’ai peu à peu créé mon réseau, rencontré des hôteliers, dont certains sont devenus des amis. Je suis rapidement devenu indépendant afin d’être plus flexible, et de mieux répondre aux demandes personnalisées de mes clients. L’hôtellerie est un milieu exigeant, et mon devoir c’est de comprendre et de répondre à ses exigences. A force, on sait ce qui est attendu de l'hôtelier, mais aussi du voyageur qui paiera sa nuité.

 

4. Depuis combien de temps pratiquez-vous la photographie ?

J’ai eu la chance de recevoir mon premier appareil photo à l’âge de 7 ans... puis j'ai fait l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, dont j’ai été diplômé à l’unanimité. Cela fait donc très longtemps que je suis familiarisé avec l'art et les techniques de la photographie.

 

5. Avec quelle catégorie d'hôtel travaillez-vous principalement ?

Je travaille avec beaucoup de 3 et 4 étoiles, mais aussi avec des 2 et 5 étoiles. J’apprécie le côté familial de l'hôtellerie indépendante, ou qui fait partie d’un petit groupe, les rapports sont humains, et on sent que c'est vraiment un métier de relations et d'accueil...

 

6. Vous nous avez donné envie David, mais on veut voir le résultat ! Sur quel support pouvons-nous observer votre travail ?

La liste est longue tant j’ai photographié d’hôtels, à Paris, en France ou ailleurs... Et je n’ai malheureusement pas la place de tous les mettre sur mon site internet. J'ai fait une liste non exhaustive disponible sur mon site (voir onglet "Clients" de ce site). Il y aussi la page des publications qui ont été faites de mes images dans divers magazines, disponible en cliquant sur ce lien.

image © www.FabriceVallon.com

image © www.FabriceVallon.com